Montagne à Vaches !
Accueil Rando Nouveautés Portfolio Flore Forum Livre d'Or Auteur Contact
Localisation des massifs
Belledonne
Charteuse
Vercors
Taillefer
Grandes Rousses
Ecrins
Dévoluy










Le Taillefer



Dénivelée :  1160 m env. et 13 km pour la boucle via le lac Fourchu depuis Combe Oursière
1300 m env. et 13.7km (A+R) en passant par le lac de Brouffier
1200 m env. depuis le lac du Poursollet, cotation ski 3.1 / AD

Accès :  Grenoble > Vizille > N91 jusqu'à Séchilienne, suivre la direction de l'Alpe du Grand Serre > La Morte > première à gauche en arrivant sur le plateau > Parking de la Combe Oursière sur la route du Poursollet
Ou bien : même route mais on se gare dans la troisième épingle après la sortie des maisons (départ d'une route forestière avec barrière) pour rejoindre le Brouffier

Quelques photos :

Sortie du 16/10/2005 par le lac de Brouffier
Sortie du 13/05/2006 par la combe Nord Est depuis le Poursollet
Sortie du 28/04/2007 par la combe Nord Est depuis le Poursollet
Sortie du 22/05/2010 par la combe Nord Est...



Sortie du 16/10/2005


Le lac de Brouffier depuis le Pas de la Mine


Arête de Brouffier et Tabor


Pas de la Mine et Tabor

Arête de Brouffier et Grand Serre

Le sommet dans les nuages

Plateau du Lac Fourchu, Grand Galbert, Belledonne...

L'arête (on n'y passe pas)

Saint Eloi

La Pyramide et avec un peu d'imagination : aiguilles d'Arves, Meije, etc...

Moquette et Nuage

Vallée de la Roizonne

Lac Fourchu, Culasson, de l'agneau, etc...

Croix Pinelli et plateau Matheysin

Myrtilles

Mais c'est quoi ce monstre ??

Itinéraire "Pré des Dames"-> Lac de Prévourey-> Lac de Brouffier -> Taillefer, retour par le même chemin

Le Lac de Brouffier fait l'objet d'une sortie à part entière. Il suffit de suivre les indications jusqu'au lac (suivre le chemin!).
A Partir du lac, se diriger vers le refuge un peu au-dessus ; de là on peut soit continuer à suivre le chemin qui rejoint l'arête en faisant un gros détour, soit couper en direction de l'arête à travers la pampa. Je déconseille de couper trop directement en direction du pas de la Mine, le fond de la combe est plus rocheux...
Dans tous les cas on rattrape un sentier qui fait le tour de la combe, pour aboutir au pas de la mine. (attention il existe une trace parallèle à ce sentier mais plus basse en altitude qui est un cul de sac !).
Le pas de la Mine se passe sans aucune difficulté, il faut ensuite remonter la pente sur la gauche en direction de la Croix du sergent Pinelli et suivre l'arrête. Celle-ci comporte un petit passage de rocher (aucune difficulté) qui lui confère un caractère d'arrête, sinon c'est un tas de cailloutis...! On remonte ensuite le dernier pierrier pour arriver au sommet où vous attend Saint Eloi patron des forgerons (eh oui, c'est pas le taillefer pour rien...)




Sortie du 13/05/2006



De Grenoble à l'Obiou en passant par Belledonne, les Grandes Rousses et l'Oisans...

Vercors et Grenoble

Le col en vue


Pyramide, Aiguilles d'Arve, Meije...


La combe et le Grand Galbert



Les chalets du Poursollet en bas


Ambiance primtanière


Le lac du Poursollet



Itinéraire de printemps à ski , combe Nord Est depuis les chalets du poursollet :

on monte par la fin de l'itinéraire décrit au 1). C'est-à-dire montée depuis les chalets du Poursollet au lac Fourchu, puis remontée de la combe Nord Est juqu'au col entre les deux sommets du Taillefer. Départ à 7hoo du parking, quelques voitures, personnes... je dois être en retard ! Je commence à monter, la partie de forêt est assez désagréable. Entre les accumulations de neige ou on s'enfonce, les ruisseaux à traverser, les skis sur le sac qui se prennent dans les branches... c'est un peu sanglier mais il y a une trace qui suit grosso modo le GR qu'on aperçoit de temps en temps (j'ai tout de même réussi à la perdre au retour).

Chaussage vers 1900m, neige de névé jusqu'au plateau du lac Fourchu encore bien enneigé (vu de plus haut!), puis montée tout de suite sur la droite pour passer au dessus des falaises qui dominent le lac Culasson. Petit passage à sec dans les rhodos avant de s'engager dans la combe encore bien blanche avec la chute de neige du week end dernier. Attention, à 8h et des broutilles la combe était déjà bien au soleil et la neige bien molle (pas de regel). La combe ne présente pas de difficulté particulière, 3 ressauts un peu plus raides mais non exposés se passent facilement. En haut, prendre le col à droite pour arriver sur la selle qui sépare le petit du grand Taillefer puis terminer à gauche la courte pente qui mène au sommet. Retour : soit par l'itinéraire de montée : belle pentes agréables mais en soupe ce jour là (purges superficielles en cours !!) ou bien par le col situé à l'Est du sommet entre le Taillefer et la Pyramide, moins de pente mais moins exposé au soleil (quoique...) et nécessité de remonter un peu pour regagner la trace de montée. En conclusion : une sortie qui doit être sympathique avec un bon regel et un peu plus de neige pour pouvoir éviter le portage fastidieux du bas !



Sortie du 28/04/2007


Bien moins de neige que l'an passé 20 jours plus tard... (voir au-dessus)


La Pyramide déjà pelée


Anémone Printannière


Le début de l'itinéraire (sur la droite) vers 2100m


Poilue non ?


La combe NE, ça skie tout seul


Saint Eloi bronze


Toujours



Ben un crocus...


et tous ses copains...!


Même itinéraire que précédemment, mais avec bien moins de neige que l'an passé... cet hiver qui a commencé en retard (janvier) finit aussi en avance.
Par contre bon regel, la combe est très agréable à skier mais trop courte !



Itinéraire en bloucle : Boucle : Combe Oursière -> Taillefer par la crête de Brouffier -> Lac Fourchu -> Combe Oursière

Rando un peu longue, mais qui permet d'atteindre facilement un sommet presque aussi élevé que la Croix de Belledonne. C'est aussi un sommet un peu isolé, proche des écrins, avec une vue à 360°...
Du parking de la Combe Oursière on monte sur la crête (encore faut-il trouver le chemin !)  qui devient plus haut la crête de Brouffier. On fait alors le tour du cirque qui domine le lac de Brouffier et on arrive par un passage de rochers faciles (pas de la mine) sur la crête sommitale. On suit la crête rocailleuse jusqu'au sommet du Taillefer ; de nombreux névés subsistent tard dans l'année. Du sommet on redescend dans la combe nord dominant le lac fourchu. Certains passages peuvent être périlleux si des névés persistent car les pentes dominent des barres rocheuses dans la partie aval. Du plateau du lac Fourchu on rejoint les chalets du Poursollet puis retour sur la route jusqu'au parking de la Combe Oursière (nous on avait fait du stop !). La sortie est assez complète et mérite d'être faite au moins une fois !




Sortie du 22/05/2010




Commentaire : Excellent ! En voulant rentrer ma sortie sur je tombe sur celle que j'ai rentré il y a 2 ans le 8 mai 2008... le CR est valable mot pour mot ce jour :

"Je suis un peu déçu... j'espérait mieux mais le regel n'a pas été là. Je serais parti une heure plus tôt que ça n'aurait rien changé.
Il y a encore pas mal de neige au Poursollet (comparé aux autres années) mais on s'enfonce jusqu'à mi mollet (c'est mauvais signe). C'est ensuite légèrement croûté par le regel sous le lac fourchu avec une alternance de croûte portante sur laquelle il faudrait presque les couteaux et de croûte pas portante du tout qui nous laisse passer dans le manteau pourri en profondeur qu'elle cache... [ce jour c'était un peu meilleur tout de même]
Le véritable regel n'apparaît qu'au niveau du replat avant la dernière pente qui mène au col du Grand Van et à 9h45 c'est déjà en bonne moquette. Au dessus du col c'est béton.
A la descente (grosso modo de 10h30 à 11h00) le béton fait descendre les chaussettes puis on passe quasi sans transition à une moquette un peu épaisse mais agréable en choisissant un peu ses coins.
Au niveau des barres et en dessous vive la profonde humide, ça reste malgré tout skiable même si c'est pas le top.
Sous le lac fourchu la descente est aussi agréable que la montée : en restant léger ça passe mais pas partout ! Plus bas un peu de pousse baton dans la forêt dans une neige humide à souhait. L'avantage c'est qu'on rejoint encore les chalets skis aux pieds.
Bref assez moyen dans l'ensemble, seul le haut vallait le coup de se lever aussi tôt...
Je range les skis pour les prochains jours et peut être pour la saison si les températures ne descendent pas un peu..."

Timing du jour :
parking 7h15 (après un détour....)
sommet 10h00
en bas 11h00

Descente bonne du sommet à 2300m, pourri à variable en dessous. En poussant sur les bâtons, déchaussant une fois et slalomant un peu on peut déchausser à 200m des chalets (ça ne va pas durer !)
Bourgeonnements nuageux dès 9h00 sur les hauts sommets et développement rapide. Le Grand Armet est encore bien blanc.
Attention au manque de regel à 9h00 le manteau était déjà pourri sur 30cm dans les zones exposées au soleil, il y a des coulées pas si anciennes me semble t-il...